CAMERA OBSCURA

Durant ces recherches j’ai souvent observé les mêmes illustrations de diverses représentations de caméra obscura d’une publication à une autre.  L’une d’elles montre un personnage assis à une petite table dans une tente et dessinant. La tente est munie d’une lentille.   La légende indique que ce serait le type de caméra obscura qu’aurait utilisé Kepler pour effectuer des relevés topographiques et autres observations.

 

Ce fut mon là inspiration  pour construire ma propre tente caméra obscura. Tente que je pourrais transporter d’un endroit à un autre, non pas pour dessiner mais pour en photographier la projection du paysage à l’intérieur. En faisant cela je me trouvais à photographier la projection sur une surface et simultanément le sol sur lequel la tente était posée.  Je considérais cet aspect important et conceptuellement cela amenait un élément signifiant par rapport au processus d’observation.  Par rapport à la position relative de l’observateur et par rapport à la scène observée.  Les écrits de Jonathan Crary dans « Techniques of the observer » m’ont permis de mieux comprendre certains de ces phénomènes et de mieux situer ma pratique dans un contexte historique…

_________________________